Alerte Naussac Cyanobactéries - Lozère

Suite au prélèvement réalisé par le LDA 48 dans le cadre du contrôle sanitaire le lundi 17 juin 2019 mettant en évidence la présence
importante de cyanobactéries type Anabaena potentiellement toxinogène sur le site de la base nautique de Langogne, un recontrôle
a été réalisé le vendredi 21 juin. De nombreuses efflorescences localisées ont été observées sur l'ensemble du plan d'eau.Un
prélèvement dans une zone d'efflorescence à proximité immédiate du point de suivi de Palhères a été réalisé, il a été mesuré la
présence de :
23 000 cellules de cyanobactéries/ml.
Ce résultat est supérieur au seuil d'alerte de 20 000 cellules. Les activités nautiques peuvent être conservées en dehors des zones
d'efflorescence algale.
Ainsi je vous demande de prendre vos dispositions pour informer la population des risques liés à ces cyanobactéries notamment vis à
vis des jeunes enfants et des chiens. Par précaution, la baignade devra être interdite en bordure du grand lac dans les zones
d'efflorescence ainsi que la consommation des produits de la pêche et il est nécessaire d'informer les usagers des précautions à
prendre pour la pratique des activités nautiques.
Lac de Naussac
Prélèvement effectué le vendredi 21 juin 2019
Le message à apposer est le suivant :

INTERDICTION DE BAIGNADE DANS LES ZONES D'EFFLORESCENCE ET DE CONSOMMATION DES
PRODUITS DE LA PÊCHE.

Il est impératif de rappeler également :
- d'éviter tout contact avec des zones d'eau stagnantes comportant un dépôt d'algues abondant, une
irisation de couleur verte ou de la mousse ;
- de ne pas boire l'eau du plan d'eau et de fait interdire l'accès aux chiens et aux jeunes enfants ;
- de prendre une douche soignée après la baignade ou la pratique des activités de loisirs nautiques ;
- de nettoyer le matériel et les équipements de loisir nautique après usage ;
- de consulter un médecin en cas d'apparition de troubles de la santé, en lui précisant la pratique d'activités
nautiques sur une zone affectée par la prolifération de cyanobactéries.