Patrimoines halieutiques

Allier

Allier pêcher en rivièreDe sa source, le ruisseau descend rapidement une forêt de hêtres au pied de laquelle il s’assagit, déjà petite rivière, avant de traverser La Bastide-Puylaurent. La truite y est de petite taille, et agile. La pêche au toc, au vairon ou à la larve

Altier

L'Altier, pêche en rivièreL’Altier prend naissance sous le sommet de Finiels, point culminant du département de la Lozère avec ses 1699 m, en plein coeur du Mont-Lozère, en terrain granitique.

Le Bès

Le Bès, pêche en rivièreLa rivière le Bès est classée en première catégorie, à l’exception d’une longueur de 400 m, à l’aval de la centrale hydroélectrique du Vergne, au niveau de son embouchure dans la retenue de Grandvals. Il s’agit de la seule portion de rivière classée deuxième catégorie en Lozère.

Le Chapeauroux

Le chapeauroux, pêche en rivièrePeu après sa source, vers 1480 m d’altitude sous le signal de Randon, le Chapeauroux prend un caractère de cours d’eau paisible, musardant en méandres multiples au travers des pâturages, des zones humides et tourbières au travers des quels son eau se colore fortement vers le brun rougeâtre et gagne en acidité.

La Colagne

La Colagne, Rivière de pêcheCette rivière aux eaux sombres jouit d’une réputation toute particulière parmi les moucheurs en raison des impressionnantes éclosions de mouche de mai qui se produisent vers la mi-juin, et font sortir les plus belle truites de leurs caches.

Les Gardons Cévenols

Les Gardons Cévenols, pêche en rivièreDans le département de la Lozère, les Gardons cévenols comprennent principalement trois cours d’eau qui prennent leur source entre 700 et 900 m d’altitude, au coeur d’un arc de cercle qui va de La Can-de-l’Hospital à l’Ouest, aux pentes de la montagne du Bougès, à l’Est. Dans la Vallée-Française coule le Gardon de Sainte-Croix qui, avec son principal affluent, le Gardon de Saint-Germain

Le Lot

Le Lot rivière à pêcherLe Lot prend naissance à 1200 m d’altitude sur le versant Sud de la montagne du Goulet, face au Mont-Lozère. S’étirant sur environ 95 km dans sa traversée de la Lozère, il traverse successivement – et se nourrit – des éléments des trois principales roches du département : le schiste, le granit et le calcaire.

La Jonte

La Jonte, pêche en rivièreLa Jonte prend naissance aux environs de 1200 m d’altitude, sur les pentes Nord du massif de l’Aigoual, à l’extrême Sud du département de la Lozère. S’écoulant sur des terrains métamorphiques et cristallins, elle parvient à Meyrueis, village en amont duquel elle est encore à l’état de gros ruisseau.

Le Tarn

Le Tarn rivière à pêcherLe Tarn prend naissance à 1550 m d’altitude, sur le flan Sud du Mont-Lozère, haut lieu marqué de l’empreinte de l’Ordre des Templiers. Il va présenter, sur environ les 100 km de son parcours lozérien, une succession de profils.

La Truyère

La Truyère rivière à pêcherIncolore et limpide à sa source, dans la forêt de la Croix-de-Bor, à 1450 m d’altitude, coulant sur un fond de gravier et de sable granitiques, les eaux de la Truyère s’assombrissent quelque peu en traversant des tourbières, notamment à l’aval de son point de rencontre avec la RN 106.